imgres_12452546933_1Pour la petite histoire, ce livre a été dévoré en février, pendant mes vacances au ski. Entre promenades et pistes. 

Ce livre est une biographie de la reine d’Ecosse, Marie Stuart (1542-1587). C’est un gros coup de coeur. La plume de Zweig est magnifique, exaltée et toujours juste. Un écrivain stupéfiant.  J’ai choisi Marie Stuart parce qu’elle était la plus célèbre reine d’Ecosse. Et l’Ecosse, pour moi, c’est magique, fantastique. Mon coeur est en Ecosse^^'. 

Ainsi, cette femme est une âme exaltée, passionnée, sûre d’elle-même, indomptable, fière et surtout, incroyablement courageuse. Un récit grandiose où le biographe nous restitue son histoire magnifiquement. 

 "Mais c’est un héritage doublement fatal que d’être reine d’Ecosse et une Stuart en même temps; jusqu’ici il n’a été accordé à aucun des membres de cette famille qui ont occupé le trône de vivre heureux ou longtemps."

 On accroche immédiatement à ce style qui nous fait plonger au coeur de l’âme tourmentée du pays

 "C’est un pays tragique, déchiré par de funestes passions, sombre et romantique comme une ballade que cette petite presqu’île du nord de l’Europe, et de plus c’est un pays pauvre. (...) Tandis que dans toutes les villes maritimes d’Europe les banques et les bourses commencent à prospérer, tandis que les échanges d’une nation à l’autre se font avec de l’argent et de l’or, ici, comme aux âges bibliques, une fortune s’élève et se compte en moutons : Jacques V, le père de Marie Stuart, en possède dix mille et c’est là tout son avoir." 

 Tout m’a captivée, j’ai été tenue en haleine tout au long du livre, comme un livre policier, mais ce qui m’a le plus bouleversée c’est que cette vie magnifique, ce périple, cette aventure rocambolesque est l’oeuvre d’une femme ;  ce sont les sentiments d’une femme qui sont rapportés, ce sont les convictions, les craintes, les désirs, les joies, les peines et les passions d’une Reine. Toutes ses émotions sont retranscrites avec brio, et le caractère de la reine est finement étudié.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, ce sont les réactions de Marie Stuart face à tous les coups du destin qui lui sont infligés. Tête haute, elle se relève toujours. Sa vie est une lutte permanente. 

Car Marie Stuart a une ennemie mortelle, une ennemie aussi dangereuse que puissante : la Reine Elizabeth I°, reine d’Angleterre. C’est le combat de deux femmes, tous les coups sont permis.

Vivre à travers un roman est une expérience inoubliable. Je pense que ce livre ne passionnera pas tout le monde, mais il m’a conquise. Je pense que je tenterai de le relire, pour ravoir le même plaisir...

 

Plaisir de lecture : un gros 10/10