imgres

SCIencextrA-soleil (glissé(e)s)1559. La découverte du Brésil par la France reste un évènement assez inconnu aujourd'hui ; tombées dans l'oubli, ces personnes courageuses partant à l'aventure d'un monde nouveau ; le nom de Villegagnon ne signifie plus grand chose dans les esprits d'aujourd'hui. Pourtant, c'est bien lui qui fut à l'origine de la France Antartique, une colonie brésilienne. A bord, de nombreuses personnes qui partent vers l'inconnu et savent qu'il n'y a pas de trajet retour. Nous suivons cette aventure à travers deux enfants, Just, 13 ans, et Colombe, 11 ans, qui s'embarquent, bercés d'illusions.

J'ai beaucoup repoussé ce billet, car je n'arrivais pas à l'écrire. Et pas plus maintenant, mais je sens que je risque de l'oublier si je continue de procrastiner...
C'est donc un livre lu pendant les vacances. 
J'en ai un très bon souvenir, car c'est typiquement le livre d'aventure dans lequel on se plonge avec délice sans arriver à le lacher : le ton, le style, l'aventure en mer, les personnages, l'inconnu... c'est donc un aspect du livre qui m'a beaucoup plu et j'ai aimé me plonger dans le monde de Jean-Christophe Rufin.
Mais (car il y en a bien un), ce n'est pas l'unique attrait du livre. Ceci est un roman historique, romancé certes, mais se basant sur des faits réels. Il est donc particulièrement intéressant de ce côté là. J'apprécie cette période complexe et j'ai aimé retrouver des personnages que j'avais déjà croisés auparavant (Marie Stuart en est un bon exemple). On en apprend plus sur la mentalité de l'époque, les guerres de religion, les questions éthiques de l'esclavage et la colonisation.

C'est donc un livre qui fait réfléchir tout en distrayant. On nous parle d'amour et d'amitié ; de trahison, de différence, d'Histoire et d'espoir ; de liberté, de mensonges, de rêves parfois détruits et d'intolérance ; de mer et de corsaires ; de pouvoir et de sagesse... bref de pleins de choses ! 

Un livre foisonnant et envoutant ! 

Plaisir de lecture : 9,5/10