Coucou tout le monde ! J'espère que je ne vous ai pas refroidi avec toute ma littérature française ; surtout que je suis en train de lire Candide et que je vais bientôt me plonger dans Mémoires d'une jeune fille rangée... 
Bref, ce soir, je fais une pause dans ce tourbillon littéraire, pour m'attarder sur les films de Hayao Miyazaki. Non, ce n'est pas un chanteur pop qui se tourne vers le cinéma ni un réalisateur de films d'horreur.

Est-ce que Le chateau ambulant, Le voyage de Chihiro, La princesse Mononoké, Mon voisin Totoro, Le chateau dans le ciel, Ponyo sur la falaise ou Le royaume des chats n'éveillent en vous aucuns souvenirs ?

Je découvre petit à petit tous ces merveilleux films ; et c'est à chaque fois un coup de coeur. Des films d'aventure sensibles, doux, légers, jolis, intéressants, drôles ou tristes. Des films qui font rêver ; des films qui font s'évader. Et justement, en ce moment, j'ai grand besoin d'évasion.

Je ne connais pas encore tous les films, mais trois m'ont particulièrement marqués :

imgres-5En dernier, vu hier, Le voyage de Chihiro. Voici le résumé :

Chihiro, dix ans, a tout d'une petite fille capricieuse. Elle s'apprête à emménager avec ses parents dans une nouvelle demeure.
Sur la route, la petite famille se retrouve face à un immense bâtiment rouge au centre duquel s'ouvre un long tunnel. De l'autre côté du passage se dresse une ville fantôme. Les parents découvrent dans un restaurant désert de nombreux mets succulents et ne tardent pas à se jeter dessus. Ils se retrouvent alors transformés en cochons.
Prise de panique, Chihiro s'enfuit et se dématérialise progressivement. L'énigmatique Haku se charge de lui expliquer le fonctionnement de l'univers dans lequel elle vient de pénétrer. Pour sauver ses parents, la fillette va devoir faire face à la terrible sorcière Yubaba, qui arbore les traits d'une harpie méphistophélique.

Vous pouvez aller voir la bande annonce ici.
J'ai adoré ce film ; malgré quelques petites (toutes petites) ressemblances avec Le château ambulant, je l'ai trouvé inventif et magique. Le monde ici créé est très bien imagé, beaucoup de couleurs, d'expressions, de personnages. Et une fin énigmatique.

imgres-16

imgres-17

imgres-18

imgres-19

 

imgresLe château ambulant ; je l'ai vu au moins deux ou trois fois. Voici le résumé :

La jeune Sophie, âgée de 18 ans, travaille sans relâche dans la boutique de chapelier que tenait son père avant de mourir. Lors de l'une de ses rares sorties en ville, elle fait la connaissance de Hauru le Magicien. Celui-ci est extrêmement séduisant, mais n'a pas beaucoup de caractère... Se méprenant sur leur relation, une sorcière jette un épouvantable sort sur Sophie et la transforme en vieille femme de 90 ans.
Accablée, Sophie s'enfuit et erre dans les terres désolées. Par hasard, elle pénètre dans le Château Ambulant de Hauru et, cachant sa véritable identité, s'y fait engager comme femme de ménage. Cette " vieille dame " aussi mystérieuse que dynamique va bientôt redonner une nouvelle vie à l'ancienne demeure. Plus énergique que jamais, Sophie accomplit des miracles. Quel fabuleux destin l'attend ? Et si son histoire avec Hauru n'en était qu'à son véritable commencement ?

J'ai tout de suite plongé dans ce fabuleux univers. Je me suis rendu compte que j'avais lu le livre, le Chateau de Hurle, ou quelque chose dans le genre. En tout cas, le château ambulant reste dans mes souvenirs comme une merveilleuse rencontre.

imgres-9

imgres-10

imgres-6


afficheEnfin, Le chateau dans le ciel :

Retenue prisonnière par des pirates dans un dirigeable, la jeune Sheeta saute dans le vide en tentant de leur échapper. Elle est sauvée in extremis par Pazu, un jeune pilote d'avion travaillant dans une cité minière. Les pirates leur donnent la chasse.
Au terme d'une course-poursuite effrénée, Sheeta se confie à Pazu, lui avouant qu'elle est la descendante des souverains de Laputa, la cité mythique située dans les airs. Elle est par conséquent la seule détentrice du secret de Laputa que le chef des armées, le cruel Muska, cherche à percer.

Alors celui-ci, c'est le film de mon enfance. Mon film fétiche, celui qui a la plus grande signification, qui porte le plus de souvenirs pour moi. Vous l'aurez compris, c'est plus qu'un coup de coeur.

 

imgres-11

imgres-12

imgres-7

J'ai aussi vu il y a longtemps,

Le Royaume des chats et Princesse Mononoké que j'ai beaucoup aimé mais qui m'ont moins marqué. Il faudrait que je les revois, sur tout Princesse Mononoké, j'ai l'impression d'avoir manqué quelque chose.

moaf

imgres-20

imgres-22

imgres-1

imgres-4

imgres-14

imgres-13

 

D'autres films qui m'ont l'air tout aussi bien :

- Mon voisin Totoro

imgres-8

imgres-24

imgres-3

-Ponyo sur la falaise

imgres-2

imgres-27

imgres-25

Voilà, grâce à l'idée de Milly, j'ai eu le plaisir d'écrire ce billet ; j'espère qu'il vous a aussi permis de vous évader.

Si vous avez vu un de ces films, ou plusieurs, je serais intéressée d'avoir votre avis !