06 mars 2013

L'espion qui venait du froid, John Le Carré

  Entre Londres et Berlin-Est, au cœur de la guerre froide, le contre-espionnage est affaire de complots et de coups durs. Alec Leamas paraît fini. En tant qu'espion, en tant qu'homme. Une mission mal tournée, un acte inconsidéré ? Peu importe, Leamas est mis au placard, il n'a plus d'intérêt, il est relégué à des missions subalternes. Et rien ne va en s'arrangeant. Le monde de l'espionnage est décidément bien dur. Leamas a vu tout son réseau se faire démanteler, les uns après les autres, ils sont tombés. Sauf lui. Mais que... [Lire la suite]
Posté par -Perrine- à 17:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 décembre 2012

Les chaussures italiennes, Henning Mankell

Vous voyez la neige cotonneuse tomber et crisser sous vos pas ? Vous, évitant de trop la salir et d'attenter ce bruit absorbant...eh bien j'ai ressenti cela au début du roman. Peut être est ce dû au cadre, cette île si isolée, solitaire, ce personnage à son image, reclu...je lisais les phrases doucement, précautionneusement, étrangement au final ! Comme la neige, je lisais flocon par flocon, en le laissant fondre dans la bouche avant de poursuivre, afin de conserver le goût de chacun, dissocié. M'imprégner de chaque... [Lire la suite]
Posté par -Perrine- à 21:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 septembre 2012

La reine dans le palais des courants d'air, Stieg Larsson (Millénium III)

Je comprends maintenant le succès de Millenium. Au début, il n'était pas évident. Même si l'enquête du premier tome était prenante, son originalité ne permettait pas d'expliquer l'engouement général pour la trilogie. Le tome 2 quant à lui relève plus d'une focalisation sur un personnage précis, à savoir Lisbeth Salander, et d'un perpétuel jeu de cache cache avec les autorités. Même si on en apprend plus sur le personnage, elle reste une ombre et c'est paradoxalement dans ce tome qu'elle est le plus absente. Au contraire, le... [Lire la suite]
09 août 2012

L'instinct du tueur, Joseph Finder

Le hic avec un héros parfait, c'est que l'on sait que ça va mal tourner pour lui. Quand on nous  annonce Jason Steadman, cadre intelligent, charismatique, drôle, compétent, gentil, marié à une femme superbe et admirable, au train de vie régulier et sur, on ne peut s'empêcher de le plaindre d'avance. Que les écrivains sont cruels! Mais nous les lecteurs le sommes encore plus : nous sommes la cause de cette habile et machiavélique cruauté savamment déployée...et une fois notre lecture achevée....ben...on en redemande évidemment... [Lire la suite]
Posté par -Perrine- à 22:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juillet 2012

Confessions d'une accro du shopping, Sophie Kinsella

Ok, on a tou(te)s un hobby qui est plus ou moins chronophage, embarassant, obsédant, voire carrément catastrophique au niveau des conséquences ; mais sincèrement rien ne peut égaler celui de Rebecca Bloomwood sur ce point-là !! Complètement caricaturée, sa situation est vraiment invivable, et la pauvre fille n'arrive JAMAIS à se contrôler, au point que de nombreuses fois, j'avais envie de la gifler !! Pleine de bonnes résolutions, se sermonant et s'exhortant à respecter son "régime", elle replonge de plus belle dans son addiction, et... [Lire la suite]
Posté par -Perrine- à 13:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juillet 2012

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, Stieg Larsson (Millénium I)

Qui vit dans le monde d'aujourd'hui n'a pu sciemment passer à côté du succès littéraire, médiatique et international de la trilogie Millénium. Ici s'est alors mis en branle, avec génie comme à son habitude, la mécanique bien rouillée et quasi-automatique maintenant de la démonstration pure et simple du caractère grégaire de l'être humain. A savoir, bestseller, premières ventes = redoublement des ventes, vite-il-me-faut-le-bouquin-que-tout-le-monde-s'arrache, véritable ébullition soudaine comparable à la vitesse grand V avec laquelle... [Lire la suite]

17 mai 2012

1984, Georges Orwell

Les professeurs ont un don inné pour perturber les élèves. Inlassablement, les jours s'égrènent vers les épreuves de la fin de l'année, en l'occurrence bac français et histoire-géo pour ma part. Sont-ils eux-mêmes tendus à l'approche de ces examens, souhaitent-ils faire réagir des élèves qui jusque là n'ont que peu montré de signes de réflexion plus poussés que le calcul du nombre de minutes les séparant de la fin de l'heure, ou prennent-ils un malin plaisir à nous torturer, la réponse est multiple. Toujours est-il que, empoisonnée... [Lire la suite]
09 avril 2012

Magnus, Sylvie Germain (prix goncourt des lycéens 2005)

Un roman bouleversant. Incroyable. D'une intensité époustouflante. Les mots me manquent vraiment et ceux que j'écrive m'apparaissent misérablement fades à côté de ce poudroiement incandescent. Superbe. Indescriptible. Un chef d'oeuvre tellement beau, sensible, vibrant, que plusieurs fois, j'en ai été profondément touchée. Juste. Lisez-le.   Ouverture D'un éclat de météorite, on peut extraire quelques menus secrets concernant l'état originel de l'univers. D'un fragment d'os, on peut déduire la structure et l'aspect d'un animal... [Lire la suite]
Posté par -Perrine- à 19:20 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
21 février 2012

Sauve-moi... de Musso...

Attention, billet virulent. Un soir d'hiver en plein coeur de Broadway, Juliette, jolie Française de vingt-huit ans, croise la route de Sam, un jeune pédiatre new-yorkais. Par crainte de le décevoir, elle lui cache qu'elle multiplie les petits boulots en nourrissant des rêves d'actrice. Par peur de s'attacher, il prétend qu'il est marié alors que sa femme vient de mourir. Malgré ce double mensonge, ils vont s'aimer le temps d'un week-end intense, magique, inoubliable. Mais Juliette doit retourner à Paris et Sam ne sait pas trouver... [Lire la suite]
Posté par -Perrine- à 10:41 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 décembre 2011

La couleur des sentiments, Kathryn Stockett

Il y a de ces livres qui vous font vibrer, qui vous embarquent sans vous laisser le temps de souffler, qui vous happent et dans lesquels vous vivez le temps de votre lecture. Il y en a qui vous émeuvent au plus profond.Ce livre est de ceux-là. Plaisir indescriptible, plaisir à partager.  Tout le roman se déroule dans la ville de Jackson, Mississippi, en 1960 et sur 4 ans. Pour nous mettre dans le contexte, rappelons-nous les paroles de Martin Luther King dans son célèbre discours "I have a dream" :  "I have a dream... [Lire la suite]