imgresSCIencextrA-soleil (glissé(e)s)Deuxième roman lu pendant ces deux semaines ; je ne peux vous décrire tous les bons moments passés avec ce livre, car je ne m'en souviens plus en détails. Voici cependant mon avis général, mon impression sur ce roman.

Ce roman a pour héroïne Juliet Ashton, un jeune écrivain à succès. On a un bref apreçu de sa tournée du moment, et de la personnalité de son éditeur et ami, Sidney. Un jour, au début de l'année 1946 (la guerre est encore très présente dans les esprits), Juliet reçoit une lettre de Dawsey Adams. Non, ce n'est pas une lettre de fan, comme le dit le résumé. Dawsey la connait car il a chez lui un livre de Charles Lamb (qu'il adore) ayant appartenu à l'écrivain. Il lui demande donc un renseignement concernant une potentielle biographie de l'auteur. Dans sa lette, il évoque un certain Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates... un nom bien saugrenu, qui attire immédiatement l'attention de Juliet. S'ensuit un échange entre les deux personnages, puis entre Juliet et les autres membres du Cercle. A Guernesey, chaque habitant a vécu la guerre d'une certaine façon. L'île Anglo-Normande a été envahie par les Allemands et les habitants en gardent de durs souvenirs. On apprend à travers de tristes histoires et des anecdotes amusantes, comment ce Cercle leur a permis de s'ouvrir aux autres et de supporter les horreurs de la guerre. Juliet cherchait un nouveau sujet ; elle l'a trouvé, et il va changer sa vie.

A l'origine le titre français est "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" mais je trouve que c'est une très mauvaise traduction. C'est pourquoi je vous ai mis le titre directement traduit de l'anglais.

Commençons par le commencement : c'est un roman épistolaire. Avant, je pensais qu'un roman organisé autour d'un échange de lettres n'était pas pour moi. J'avais tout faux. J'ai adoré ce procédé. C'est original et ça crée une atmosphère plus intime. On a en plus les avis personnels de chaque personnage. En fait, j'avais l'impression que les lettres m'étaient adressées... je suivais l'histoire, mais j'étais plus qu'une spectatrice...

Les liens qui se tissent entre Juliet et ces personnes, si éloignées fussent-elles, sont tengibles. Les caractères sont finement étudiés, chaque personnage possèdent une personnalité propre. Les relations qu'entretiennent les protagonistes évoluent, jusqu'à se transformer en véritable amitié...

Evidemment, il y a l'aspect de la guerre ; mais le fait de la voir à travers le quotidien de personnages qui nous sont (devenus) chers la rendent beaucoup plus présente, et intense. Un exemple marquant : l'histoire d'Elizabeth. 

On est vraiment happé par ce roman, on vit dedans. Comme le disent certaines lectrices, c'est un roman doudou, que je relirai surement. Car j'ai passé un très bon moment en compagnie de chaque personnage. L'histoire d'Elizabeth et des enfants m'a vraiment touchée ; les anecdotes drôles m'ont fait rire ; j'ai été sensible au développement de chaque personnage, en fait. Chacun évolue. 

Un beau roman sur le souvenir, l'amitié et l'amour.

Les avis de Karine, Theoma, Alinéa

La Plume au féminin2           Challenge-anglais